Musique

A Leipzig, Johann Sebastian Bach a composé plusieurs passions pour les services du Vendredi Saint. Certaines ont été perdues, et des deux qui nous soient parvenues, la Passion selon Saint-Jean est celle de l’urgence, de l’humanité ébranlée, des sentiments immédiats et exacerbés, en opposition avec la Passion selon Saint-Matthieu dont le ton général est plus contemplatif.

 

Dans la Passion selon Saint Jean, tout est théâtre, tout est spectacle. Il y a la place laissée à l’action tout d’abord puisque Bach et son librettiste choisissent de prendre le récit de l’évangéliste au moment même de la trahison et de l’arrestation du Christ.

 

Il y a aussi cette manière unique qu’a Bach de superposer les strates narratives : à côté de la parole récitée de l’évangile, ce sont Jésus, Pilate, la foule des prêtres ou des soldats, soit tous les autres protagonistes de l’histoire biblique qui prennent vie comme dans un opéra.

 

 

 

Réservation

CHF 60.- / CHF 55.- / CHF 20.-
Lieu : Eglise de Monthey

Ajouter à mon calendrier
Achetez vos billets

Distribution

Bach : Passion selon Saint Jean BWV 245

Julian Prégardien, Évangéliste
Benoit Arnould, Jésus
Aleksandra Lewandowska et Jenny Högström, sopranos
Alex Potter, alto
Valerio Contaldo, ténor
Stephan MacLeod, basse et direction