Théâtre

Embrasse-moi sur ta tombe
annulé

lu 19 au jeudi 22 octobre à 20h au Théâtre du Raccot

« Tu es si beau. Tu ne sens ni la terre ni les cendres. »

— La Mère

Il était agent de sécurité à l’aéroport. Il est licencié sans raison et chassé par sa femme. Le fils flirte avec les idées noires quand il rencontre un gars de son âge qui l’entraîne sur les voies de la radicalisation. Le fils s’entaille le bras pour prouver son allégeance. Sa mère s’évanouit à la vue du sang. Quand elle se réveille, son délire émotionnel sauvera peut-être son fils. Ou pas.

 

Jean-Daniel Magnin, directeur littéraire du Théâtre du Rond-Point à Paris, s’inspire d’un scénario de Maryam Khakipour pour composer une comédie noire à échappées burlesque et mettre en scène l’amour inconditionnel d’une mère pour son enfant qui va, jusqu’à la démence, contrecarrer les plans maléfiques d’un petit poseur de bombes.

 

Une pièce de Jean-Daniel Magnin
Inspirée du scénario de Maryam Khakipour
Mise en scène Jean-Daniel Magnin et Maryam Khakipour
Avec Christine Murillo (Molière 2020 de la comédienne dans un spectacle de théâtre public pour La mouche), René Turquois, Hélène Viaux, Benjamin Wangermée
Scénographie Jane Joyet
Lumières Léandre Garcia Lamolla
Création vidéo Olivier Roset
Création sonore Stéphanie Gibert
Presse Francesca Magni
Production antisthène
Coproduction Théâtre du Rond-Point (Paris), Sémiramis, Cie O T’aim, Théâtre du Crochetan, La Maison/Nevers – Scène conventionnée Art en territoire en préfiguration

Réservation

La représentation du 22 octobre est annulée suite aux annonces du Conseil d'Etat du 21.10.20

Ajouter à mon calendrier
Achetez vos billets

Feuille de salle

Feuille de salle

Distribution

Une pièce de Jean-Daniel Magnin
Inspirée du scénario de Maryam Khakipour
Mise en scène Jean-Daniel Magnin et Maryam Khakipour
Avec Christine Murillo (Molière 2020 de la comédienne dans un spectacle de théâtre public pour La mouche), René Turquois, Hélène Viaux, Benjamin Wangermée

Scénographie Jane Joyet
Lumières Léandre Garcia Lamolla
création vidéo Olivier Roset
création sonore Stéphanie Gibert
Presse Francesca Magni
Production antisthène

Coproduction Théâtre du Rond-Point (Paris), Sémiramis, Cie O T’aim, Théâtre du Crochetan, La Maison/Nevers – Scène conventionnée Art en territoire en préfiguration

 

 

Plus d'info

Oser aborder la question du terrorisme et de la radicalisation en déroulant un mélo à la fois comique, attachant et qui va dévier vers un road movie entre mère et fils.

 

Ne pas craindre les sentiments, assumer de redire que la vie vaut bien mieux que la mort, plonger dans toutes les conséquences que peut avoir l’amour sans borne d’une mère pour son fils.

 

Rassembler des comédiens capables de rendre crédible une histoire qui semble impossible et qui pourtant a existé : un jour une mère a fait sortir son mari de sa tombe pour qu’il vienne s’occuper de leur fils.

 

Tout miser sur les acteurs. Rythme. Entrées-sorties permanentes. Portes qui claquent. Quelques connexions type Skype. Vidéos filmées par la lunette arrière sur la route. De la lumière et de la nuit.