Théâtre
"Pour sa 8ème saison, Midi théâtre vous a concocté de drôles de menus… un cabaret loufoque et glamour, un show acrobatique sous haute tension, un duo déconcertant entre un homme et une partie (intime) de son anatomie, un spectacle de magie à entendre les yeux fermés, un trio musical et humoristique questionnant l’attrait du groupe, et enfin, un mythe grec revisité faisant resurgir du royaume d’Hadès la figure saisissante de Méduse…" — Midi Théâtre

Comme deux auriculaires qui voudraient faire du mime ou des cils qui se battent pour se faire entendre, Blake Eduardo et Stève Geiser de la compagnie Blablacadabra vous présentent Chuuut, on miam.

 

A partir de leur connivence bâtie lors de leurs précédents spectacles, ils ont l’idée de créer un collaboratoire pour mélanger des trucs à voir et écouter ce que ça donne.

 

Imaginez voir un tour de magie où vous auriez les yeux fermés, une expérience où le magicien et le spectateur s’échangent les rôles, ou une incursion poétique dans le chuchotement. L’espace d’un midi, ils vont tenter de mettre vos sens et vos papilles en éveil quand vos murmures auront des oreilles. Courez les voir les yeux fermés autour d’un repas saupoudré d’absurde et assaisonné d’éclats de rire.

Réservation

Distribution

De et par Blake Eduardo, Stève Geiser

 

Plus d'info

Blake Eduardo est magicien. En 2013, lors de son premier spectacle Un truc en plus, il inaugure un duo : un magicien qui perd sa superbe face à Boris, son assistant récalcitrant qui renverse leur hiérarchie. Il s’essaie ensuite à l’improvisation et écrit alors Un truc tout près, un spectacle mêlant cartes et spectateurs faisant des tours à sa place. Fin 2017, le Nebia Poche de Bienne accueille Chuuut, un ovni magique en solo explorant le silence d’un mime qui ne sait pas se taire. Mais son assistant lui manque. Fin 2019, le duo se reforme. Parce qu’à deux on est moins tout seul ! Et ce deuxième compagnon c’est Stève Geiser, ou Boris. A la radio, il étale sa voix caverneuse et sa repartie sur Grrif. Formé à l’urgence et à la déconnade, rien ne le prédispose vraiment à quitter son micro pour se taire et devenir un assistant désenchanté dans un spectacle de magie. Mais les contrastes s’attirent, les contraires racontent et le duo se complète.