Musique
« La glace transparente qui permet de voir le fond du lac, et au fond du lac, le fond du ciel. »

Voyager pour se rendre sur un lieu de concert en Sibérie après avoir lu un récit de Sylvain Tesson. Se retrouver au bord du lac Baïkal au printemps. N’avoir qu’une seule envie, revenir en hiver et le voir métamorphosé, glacé. Baïkal, le nouveau projet de Yannick Barman mêle musique et images et réunit ciel et terre. Dans un paysage infini et lumineux signé Maxime Gianinetti, animé par les dessins de Jean Morisod et mis en lumière et en scène par Gian Manuel Rau, Yannick Barman nous transporte dans un univers où l’eau et le ciel ne forment qu’un.

 

Réservation

Distribution

Conception, trompette, computer, composition Yannick Barman
Visuel Maxime Gianinetti, Jean Morisod
Mise en scène, lumières Gian Manuel Rau